Maternice

Carole Rouger

http://www.maternice.com

On aimerait en savoir un peu plus sur vous, vous vous présentez ?

Je m'appelle Carole, j'ai 33 ans, je suis une jeune maman, brestoise d'origine et vivant à Nantes depuis 1 an. Après une carrière en marketing sur Paris dans le domaine des cosmétiques, j'ai décidé de changer de vie en 2017 : déménagement sur Nantes, projet de création d'entreprise et surtout attente de mon 1er enfant…

En quelques mots,
votre projet c'est quoi ?

Pour que chaque femme puisse vivre une maternité sereine et épanouie, Maternice facilite l'accès aux services bien-être adaptés aux femmes enceintes et aux jeunes mamans. La plateforme web permet de réserver une prestation bien-être, à domicile ou proche de chez soi, uniquement auprès de professionnels certifiés et expérimentés à la grossesse.

Vous vous rappelez du moment où vous avez eu votre idée ?

C'est au cours de ma grossesse que j'ai particulièrement ressenti le besoin de prendre soin de moi. Très bien accompagnée sur le plan médical, il m'était en revanche difficile de trouver le cours de sport adapté, les routines beauté inoffensives ou encore des méthodes douces de relaxation. Et c'est là que j'ai ressenti une frustration…

Un mot pour décrire la sensation que vous avez ressentie quand vous avez trouvé votre idée ?

Fonce !

Qu’est ce qui a déclenché le passage de l’idée à l’action ? Saviez-vous par où commencer ?

Salariée, je m'intéressais depuis longtemps à l'univers des start-ups ; j'avais donc commencé à me renseigner sur les démarches de création d'entreprise et j'avais en tête les grandes étapes à mettre en œuvre. Mais j'ai compris que la réalité était bien différente de la théorie. C'est le terrain qui apporte le plus d'enseignement : aller se confronter au marché (clients potentiels, partenaires, prescripteurs…)

Vous avez rencontré des difficultés ?

La plus grande difficulté, c'était moi-même ! Malgré l'envie et la motivation pour se lancer, j'avais un manque de confiance en moi, et de nombreux freins sur ma capacité à m'intégrer dans cet univers où l'on observe souvent les mêmes profils (des hommes, jeunes, etc.). J'avais peur de ne pas être crédible. J'ai dû faire un effort sur moi-même pour me dire que le fait de monter sa boîte en étant enceinte ne dérangeait que moi…

En quoi Les Elles by Contrex via le WILLA Possible ou la campagne Ulule vous ont été bénéfiques ?

Je travaillais déjà depuis quelques mois sur mon projet lorsque j'ai participé au programme Les Elles by Contrex. Ces trois jours m'ont permis de me rendre compte que je n'étais pas la seule à avoir du mal à me sentir légitime. Des femmes, pourtant brillantes et avec de super projets, ont osé partager leurs peurs et leurs complexes au sein du groupe. Cette bienveillance immédiate m'a permis de lever les blocages que je m'étais moi-même imposés.

Et alors, ça fait quoi d’avoir osé passer de l’idée à l’action ?

De la fierté, et surtout le sentiment d'aller jusqu'au bout, de ne pas avoir l'impression de passer à côté de quelque chose…

Qu'est ce qu'on peut vous souhaiter pour la suite ?

La réussite de mon entreprise ! Il s'agit pour moi d'un véritable projet de vie, presque comme une reconversion. J'espère donc pouvoir faire grandir mon projet et m'y épanouir pendant un petit bout de temps.

Pour finir, si vous aviez un petit conseil à donner à celles qui n’osent pas se lancer, ce serait :

C'est normal d'avoir peur et il faut un peu de courage pour se lancer. Mais il vaut mieux avoir des remords que des regrets. Ne pas se lancer, c'est ne jamais savoir ce qui se serait passé…

découvrir
d'autres projets